Wednesday, September 28, 2022
HomeCloud ComputingOur investment in Canada -- a new Region coming soon!

Our investment in Canada — a new Region coming soon!

[ad_1]

La version française suit

Almost five years ago, I was in Canada opening up the AWS Canada
(Central) Region. It was a packed house with customers and partners all
excited to hear what AWS had planned for the country. Since then, a lot
has changed in the cloud computing world. We’ve more than doubled the
number of services in the AWS portfolio compared to late 2016, now with
more than 200 different offerings. We also continue to expand our global
infrastructure footprint.

Today, I’m excited to announce our plans to open a second AWS Region in
Canada in late 2023/early 2024! The AWS Canada West (Calgary) Region
will have three Availability Zones and give AWS customers and partners
more flexibility to store data and run their workloads in country. The
new Region will join the existing infrastructure in Montreal that also
has three Availability Zones.

Even though I’m in a position to know what’s coming, I’m still amazed at
the growth we’ve seen in this space over the last five years. We now
have 81 Availability Zones across 25 geographic regions, with plans to
launch 27 more Availability Zones and nine more AWS Regions in
Australia, India, Indonesia, Israel, New Zealand, Spain, Switzerland,
United Arab Emirates—and now this new Region in Western Canada. The
growth is staggering, and yet we’re still in the early days of cloud
adoption.

I’m excited about us breaking ground in Canada again because it’s a
signal that Canadian companies are embracing the cloud quickly. It’s
even more exciting to be the only hyperscale cloud provider with a
Region in Western Canada, driving greater fault tolerance, resiliency,
and availability. We already count tens of thousands of active customers
and partners in Canada using AWS. In Alberta alone we have Alberta Motor
Association, Athabasca University, Benevity, Kidoodle.TV, Nutrien,
Parkland, Pason, TC Energy, Trimac Transportation, Zamplo, and many
more, and our new Region will only accelerate growth.

It’s been an incredible year for cloud innovation in Canada. BMO
Financial Group announced AWS as its preferred cloud provider, migrating
its online and mobile banking applications to the cloud. Sun Life
announced it’s using AWS machine learning capabilities like Amazon
SageMaker to grow its business intelligence. We had a major partnership
announcement with the NHL, as well as a major announcement at re:Invent
last year about our work with BlackBerry to co-develop technology for
modern automobiles. This is on the heels of 2020, a year where globally
we saw major disruptions to the status quo. In Canada, the impact was no
different. We had the Government of Canada stand up an Amazon Connect
call center in just four days to help deal with the impact of COVID-19
benefit payments; we had the Provincial Health Services Authority (PHSA)
in British Columbia use the power of the cloud to communicate COVID-19
safety and vaccine related announcements with its five million
residents; and we had organizations like Athabasca University, TC
Energy, and countless others using Amazon WorkSpaces to facilitate
working from home as government orders prevented commuting into offices.
Small businesses also emerged as big winners. Dialogue, a virtual care
provider, built a simple information chatbot (Chloe) to help its
patients access care and get answers more quickly.

BMO is the 8th largest bank by assets in North America, helping more
than 12 million customers with personal and commercial banking, wealth
management and investment services. “BMO has adopted a cloud-first and
cloud-native strategy to accelerate our journey as a Digital First bank.
This includes working with AWS to modernize our banking platforms and
power our digital transformation,” said Lawrence Wan, Chief Architect &
Innovation Officer, Technology and Operations, BMO Financial Group. “We
welcome the news of the expanded investment AWS is making in Alberta and
the scale will help us to serve our clients better.”

Opening another AWS Region in Calgary brings our deep portfolio of
services closer to our customers in Canada, further improving our
already rapid responsiveness. In addition to the security, availability,
performance, scalability, and flexibility benefits that set AWS apart,
customers rely on our global footprint. AWS uses the concept of a
Region, which is a physical location around the world where we cluster
data centers. We call each group of data centers an Availability Zone
(AZ), and each AWS Region consists of multiple, isolated, and physically
separate AZs within a geographic area. Unlike other cloud providers who
define a region as a single data center, the multiple-AZ design of every
AWS Region offers advantages for customers since each AZ has independent
power, cooling, and physical security and is connected through
redundant, ultra-low latency networks. As of this year, all our Regions
have three or more Availability Zones.

It’s not only customers that benefit from a new Region. Partners are
also excited about the expansion in Canada as it complements their rapid
growth. Take Xerris, an advanced AWS Partner out of Calgary. In 2020,
they went from having eight employees to more than 100 as more and more
of their customers moved to the cloud. This type of growth is being felt
across many of our partners as Canadian organizations realize the power
of the cloud and want to move quickly to adopt new technologies.

To that end, the need for skills training has never been more important.
In fact, since 2013, AWS has helped to train more than 100,000 people in
much-needed cloud computing skills. Our commitment to upskilling is vast
and global in nature. Last year, we committed to help 29 million
people
around the world grow their
tech skills by 2025 with cloud training offered at no cost. One of the
ways we do that is through AWS re/Start, a 12-week free training course
for those under-employed or unemployed looking for a new career in cloud
computing. To help mark the announcement of the AWS Canada West
(Calgary) Region, and with the support of Calgary Economic Development’s
Edge Up 2.0 program, AWS and Mount Royal
University have teamed up to bring the AWS re/Start program to Calgary
in early 2022.

It’s an exciting announcement for the city of Calgary, the province of
Alberta, and even the rest of Canada. Our commitment to our Canadian
customers continues to be apparent through our innovative suite of
service offerings, as well as our sustained infrastructure
investment—from Amazon CloudFront edge locations (of which there are
five currently) to increased capacity in the AWS Canada (Central) Region
and now this new Region in Western Canada.

Powering all these projects in Canada and around the world takes
coordination, and I’m proud that Amazon is committed to finding ways to
run our business in an eco-conscious manner. We aim to reach
net-zero-carbon across all our operations by 2040 as part of the Climate
Pledge—10 years ahead of the Paris Agreement goals. We are currently
on track to run all Amazon operations with 100% renewable energy by
2025. Amazon also became the world’s largest corporate purchaser of
renewable energy in 2020, reaching 65% renewable energy across its
business.

We’re carrying out the commitment to environmental responsibility in
Canada too. In April 2021, Amazon announced its first renewable energy
project in Canada—an 80 megawatt (MW) solar project in Newell,
Alberta. Once complete, the project will contribute an estimated 195,000
megawatt hours (MWh) of renewable energy to the grid, which is enough
energy to power more than 18,000 Canadian homes for a year. In June
2021, Amazon announced its second and largest renewable energy project
in Canada—a 375 MW solar farm in Vulcan, Alberta. When it comes online
next year, the project will bring Amazon’s capacity in Canada to more
than 1 million MWhs, which is enough to power more than 100,000 Canadian
homes for a year. These projects will contribute to powering Amazon’s
global infrastructure.

It’s an exciting time in Canada, and I look forward to seeing what more
the country can do with cloud in the next five years!

Notre investissement au Canada : une nouvelle Région bientôt
disponible !

Il y a près de cinq ans, j’étais au Canada pour l’ouverture de la Région
AWS Canada (Centre). La salle était pleine à craquer de clients et de
partenaires impatients d’apprendre ce qu’AWS avait prévu pour le pays.
Depuis, beaucoup de choses ont changé dans le monde de l’infonuagique.
Nous avons plus que doublé le nombre de services inscrits dans le
répertoire d’AWS en comparaison à la fin de 2016, avec plus de 200
offres différentes désormais disponibles. Nous continuons également à
étendre notre infrastructure mondiale.

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’annoncer que nous planifions
l’ouverture d’une seconde Région AWS au Canada à la fin de 2023 ou au
début de 2024 ! La Région AWS Canada Ouest (Calgary) comprendra trois
Zones de disponibilité et offrira aux clients et partenaires d’AWS plus
de flexibilité pour le stockage des données et l’exécution de leurs
charges de travail à l’intérieur du pays. La nouvelle Région rejoindra
l’infrastructure existante de Montréal, qui compte également trois Zones
de disponibilité.

Même si je suis en mesure de savoir ce qui pointe à l’horizon, je suis
toujours étonné par la croissance que nous avons connue dans notre
secteur au cours des cinq dernières années. Nous avons maintenant 81
Zones de disponibilité dans 25 régions géographiques, et des plans en
œuvre pour lancer 27 autres Zones de disponibilité et neuf autres
Régions AWS en Australie, en Inde, en Indonésie, en Israël, en
Nouvelle-Zélande, en Espagne, en Suisse, aux Émirats arabes unis et
maintenant dans cette nouvelle Région de l’Ouest canadien. Cette
croissance est stupéfiante, et pourtant nous n’en sommes qu’aux
premiers jours de l’adoption du nuage.

Je me réjouis de notre nouvelle implantation au Canada, car cela indique
que les entreprises canadiennes adoptent rapidement le nuage. C’est
encore plus enthousiasmant d’être le seul fournisseur de nuage
hyperscale ayant une Région dans l’Ouest canadien, ce qui permet
d’améliorer la tolérance aux pannes, la résilience et la disponibilité.
Au Canada, nous comptons déjà des dizaines de milliers de clients et de
partenaires utilisant AWS. En Alberta seulement, nous avons comme
clients l’Alberta Motor Association, Athabasca University, Benevity,
Kidoodle.TV, Nutrien, Parkland, Pason, TC Energy, Trimac Transportation,
Zamplo et bien d’autres encore, et notre nouvelle Région ne fera
qu’accélérer cette croissance.

Cette année a été incroyable pour l’innovation infonuagique au Canada.
BMO Groupe financier a annoncé AWS à titre de fournisseur infonuagique
privilégié et migré ses applications bancaires en ligne et sur mobile
vers le nuage. La Sun Life a annoncé qu’elle utilise les capacités
d’apprentissage automatique d’AWS, tels qu’Amazon SageMaker, pour
développer ses capacités d’intelligence commerciale. Nous avons annoncé
un partenariat majeur avec la LNH, en plus d’une annonce importante
l’année dernière, lors de l’événement re:Invent, concernant notre
travail avec BlackBerry pour développer conjointement des technologies
pour les véhicules modernes. Tout cela s’inscrit dans le sillage de
2020, une année au cours de laquelle nous avons assisté à des
bouleversements majeurs du statu quo à l’échelle mondiale.

Au Canada, l’impact n’était aucunement différent. Le gouvernement du
Canada a mis sur pied un centre d’appels Amazon Connect en quatre jours
seulement pour faire face à l’impact des paiements de prestations liés
à la COVID-19; la Provincial Health Services Authority (PHSA) de la
Colombie-Britannique a utilisé la puissance du nuage pour communiquer
les informations COVID-19 relatives à la sécurité et aux vaccins à ses
cinq millions d’habitants; des organisations telles que l’Athabasca
University, TC Energy et d’innombrables autres ont utilisé Amazon
WorkSpaces pour faciliter le travail à domicile alors que le
gouvernement interdisait les déplacements vers les bureaux. De petites
entreprises s’en sont également sorties grandes gagnantes. Dialogue, un
fournisseur de soins virtuel, a créé un agent conversationnel (Chloé)
afin de fournir des informations à ses patients et les aider à avoir
accès à des soins ainsi qu’à obtenir des réponses plus rapidement.

BMO, la 8e plus grande banque en Amérique du Nord en termes d’actifs,
aide plus de 12 millions de clients grâce à des services bancaires
personnels et commerciaux, ainsi qu’à travers des services de gestion de
patrimoine et d’investissements. « BMO a adopté une stratégie axée sur
le nuage et sur le natif au nuage pour accélérer notre parcours à titre
de banque priorisant le numérique. Cela inclut notre collaboration avec
AWS pour moderniser nos plateformes bancaires et alimenter notre
transformation numérique, a déclaré Lawrence Wan, architecte en chef et
responsable de l’innovation, division technologie et opérations, BMO
Groupe financier. Nous nous réjouissons de cette nouvelle concernant
l’investissement accru d’AWS en Alberta et cette expansion nous aidera
à mieux servir nos clients. »

L’ouverture d’une autre Région AWS à Calgary rapproche notre vaste
répertoire de services de nos clients canadiens, améliorant ainsi
davantage notre réactivité déjà rapide. En plus des avantages en matière
de sécurité, de disponibilité, de performance, d’évolutivité et de
flexibilité qui distinguent AWS, les clients comptent également sur
notre présence mondiale. AWS utilise le concept de Région, qui sont des
emplacements physiques à travers le monde où nous regroupons des centres
de données. Nous appelons chaque groupe de centres de données une Zone
de disponibilité (ZD), et chaque Région AWS est composée de plusieurs ZD
isolées et physiquement séparées au sein d’une zone géographique.
Contrairement à d’autres fournisseurs infonuagiques qui définissent une
région comme un centre de données unique, la conception à multiples ZD
de chaque Région AWS est avantageuse pour les clients puisque chaque ZD
dispose d’une alimentation, d’un refroidissement et d’une sécurité
physique indépendants et est connectée par des réseaux redondants à très
faible latence. Depuis cette année, toutes nos Régions ont trois Zones
de disponibilité ou plus.

Les clients ne sont pas les seuls à bénéficier d’une nouvelle Région.
Nos partenaires sont également ravis de notre expansion au Canada
puisqu’elle vient complémenter leur propre croissance rapide. Prenons
l’exemple de Xerris, un partenaire AWS de fine pointe situé à Calgary.
En 2020, ils sont passés de huit employés à plus de 100 alors que de
plus en plus de leurs clients migraient vers le nuage. Ce type de
croissance est observé chez bon nombre de nos partenaires, à mesure que
les organisations canadiennes réalisent la puissance du nuage et veulent
rapidement adopter les nouvelles technologies.

À cette fin, la formation des compétences n’a jamais été aussi
importante. En fait, depuis 2013, AWS a contribué à former plus de
100 000 personnes aux compétences indispensables en matière
d’infonuagique. Notre engagement en faveur du développement des
compétences est vaste et mondial par nature. L’année dernière, nous
nous sommes engagés à aider 29 millions de
personnes dans le monde à améliorer leurs
compétences technologiques, d’ici 2025, grâce à des formations
gratuites portant sur l’infonuagique. L’un des moyens que nous
utilisons pour y parvenir est AWS re/Start, une formation gratuite de 12
semaines destinée aux personnes sous-employées ou sans emploi à la
recherche d’une nouvelle carrière dans l’infonuagique. Pour souligner
l’annonce de la Région AWS Canada Ouest (Calgary), et en collaboration
avec le programme Edge Up 2.0 de
l’organisme Calgary Economic Development, AWS et la Mount Royal
University travaillent ensemble pour amener deux cohortes initiales
d’AWS re/Start à Calgary au début de 2022.

C’est une annonce enthousiasmante pour la ville de Calgary, pour la
province de l’Alberta et même pour le reste du Canada. Notre engagement
envers nos clients canadiens continue d’être démontré par notre gamme
de services novateurs et par nos investissements soutenus dans les
infrastructures, qu’il s’agisse des emplacements en périphérie
d’Amazon CloudFront (actuellement au nombre de cinq), de l’augmentation
de la capacité dans la Région AWS Canada (Centre) telle qu’annoncée en
mars 2020, ou de cette nouvelle Région dans l’Ouest canadien.

Il faut de la coordination pour alimenter en énergie tous ces projets au
Canada et dans le monde entier, et je suis fier qu’Amazon se soit
engagé à trouver des moyens de gérer nos activités de manière
écoresponsable. Dans le cadre de notre engagement climatique, le Climate
Pledge, nous visons à atteindre zéro émission nette en carbone pour
toutes nos opérations d’ici 2040, soit 10 ans avant les objectifs de
l’Accord de Paris. Nous sommes actuellement sur la bonne voie pour
faire fonctionner toutes les opérations d’Amazon sur 100 % d’énergie
renouvelable d’ici 2025. En 2020, Amazon est également devenue la plus
grande entreprise acheteuse d’énergie renouvelable au monde, atteignant
65 % d’énergie renouvelable dans l’ensemble de ses activités.

Nous concrétisons notre engagement en matière de responsabilité
environnementale au Canada également. En avril 2021, Amazon a annoncé
son premier projet d’énergie renouvelable au Canada, soit un projet
solaire de 80 mégawatts (MW) à Newell, en Alberta. Lorsque complété, ce
projet apportera au réseau environ 195 000 mégawattheures (MWh)
d’énergie renouvelable, c’est-à-dire suffisamment d’énergie pour
alimenter plus de 18 000 foyers canadiens pendant un an. En juin 2021,
Amazon a annoncé son deuxième et plus grand projet d’énergie
renouvelable au Canada, soit une ferme solaire de 375 MW à Vulcan, en
Alberta. Lorsqu’il sera mis en service l’année prochaine, ce projet
portera la capacité d’Amazon au Canada à plus de 1 million de
mégawattheures, ce qui est suffisant pour alimenter plus de 100 000
foyers canadiens pendant un an. Ces projets contribueront à alimenter
l’infrastructure mondiale d’Amazon.

C’est une période enthousiasmante pour le Canada. J’ai hâte de voir ce
que le pays peut accomplir davantage avec le nuage au cours des cinq
prochaines années !

[ad_2]

Source link

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments